Compte Rendu U19 contre Chabeuil

Écrit par Rhone Crussol

mai 11, 2015

Match nul 1 – 1 ( mi temps: 0/0 )


buts:   Fouré ( 72′ ) RCF 07
X ( 89′ sp) pour Chabeuil
cartons jaunes:  aucun
cartons rouge: Karkaf ( 70′ )

composition:

1 – WILFRIED

2- AILANE               5- BOILLEY    4- RODRIGUES              3 – SABY

6- PHILIBERT   7 ( cap )- EXBRAYAT

8- VABRES                                           10- ZOCCO                                11- LHOMET

9- FOURE

12- KARTAF
13- ODINA

Pour le compte de la 16ème journée du championnat U19 excellence, le groupe recevait en ce dimanche 10 mai Chabeuil.
Pour cette rencontre, une fois n’est pas coutume, c’est 50% du groupe qui changeait par rapport à la grosse performance réalisée dimanche dernier à Montoison.
Face à un adversaire ne s’étant déplacé qu’à 10, l’équipe n’a jamais pu trouvé la solution pour réussir à mettre réellement en danger l’adversaire bien organisé défensivement, malgré quelques opportunités en début de rencontre, lorsque tout d’abord, dès la première minute, Max Philibert, positionné à un poste nouveau pour lui, se trouvait coté gauche et changeait totalement le jeu pour Toto Vabres qui, après un bon contrôle, cherchait à éliminer son vis à vis en pleine surface au lieu de jouer en retrait.
Maitre du ballon, le groupe se procurait une nouvelle occasion lorsque Dino Zocco, plein axe, tentait sa chance, le ballon était contré et arrivait sur Toto qui, du pied gauche, trouvait la pleine lucarne adverse mais l’arbitre refusait le but pour hors jeu très limite ( 7′ ).
Passé le quart d’heure de jeu, une nouvelle situation se présenta lorsque, après une belle combinaison Mika Rodrigues- Do fouré, ce dernier trouvait une nouvelle fois Toto qui tentait une frappe de volée mais sans assez de conviction ( 18′ ).
Toujours en possession du ballon, mais en étant toujours aussi stérile, l’équipe était de moins en moins dangereuse et Chabeuil commençait à se découvrir, sentant le bon coup à jouer…pourtant, la plus grosse occasion en notre faveur intervint au bout de 30 minutes, lorsque, sur un coup franc en leur faveur, un contre rondement mené permettait à Toto de partir seul, fixait le dernier défenseur et décalait Dino qui venait perdre son un contre un face au dernier rempart adverse…
Et à force de tergiverser, le groupe aurait pu être mené à la pause lorsque, sur un ballon perdu, le 10 venait s’amuser coté droit de notre défense, éliminait Lucas Boilley dans nos 16 mètres et Wilfried détournait sa frappe sur le poteau ( 41′ ).
Mi temps sifflée sur ce score à l’image de la prestation….
Et malgré la mise en garde du groupe, la seconde période commença comme la fin de la première, sur une énorme occasion de Chabeuil: une nouvelle fois le 10 s’amuse de notre défense, décale le 8 coté gauche qui centre en 1ère intention sur le 9 qui, seul au 6 mètres, envoie le cuir au dessus de l’horizontale ( 48′ ).
C’est une nouvelle fois Toto qui trouvait une inspiration coté droit pour totalement changé le jeu, voyant Do esseulé, ce dernier pris le dessus sur son défenseur mais ne trouvait pas le cadre ( 55′ ).
Puis, sur un fait de jeu anodin, Kanzi, bien lancé dans la profondeur, tentait de contrôler le ballon après le rebond mais le gardien, sorti au devant de notre attaquant, essaya de dégager de la tête – étant en dehors de sa surface – mais Kanzi, ne se préoccupant que du ballon, ne le voyait pas et son pied heurtait le crane du gardien de Chabeuil. résultat des courses: cuir chevelu ouvert, et l’arbitre expulsa notre attaquant au vu du sang… ( 65′ ).
Pourtant, après une occasion gâchée par Chabeuil le 9 trouvant le poteau sur un centre ( 70′ ), c’est Do qui, sur un service parfait de Toto, venait battre de prêt coté gauche le dernier rempart des jaune ( 1/0: 72′ ).
Et pourtant, malgré cet avantage, le groupe sortait totalement du match, ne pensant qu’à se critiquer sur le terrain, s’engueuler, preuve d’un très grande manque de sérénité…
Et ce qui devait arrivé arriva: après une première alerte lorsque, sur un corner rentrant, Do sauva sur sa ligne au second poteau ( 85′ ), sur le suivant, le ballon atterrissait sur le bras de Fred Odina et l’arbitre désignait le point de pénalty que le numéro 10 se chargeait de transformer ( 1/1: 89′ ).

Beaucoup de déception au final, que ce soit dans la qualité du jeu ( même si on ne peut pas comparer d’un match sur l’autre, sachant qu’à chaque fois, la majorité du groupe change ), mais surtout au niveau de la mentalité et du comportement de certains.
Maintenant, place au match de coupe jeudi à 14h à Cruas face à Salaise.

Merci à Aubin Exbrayat de s’être libérer de ses révisions pour pouvoir jouer 45 minutes, merci à Lucas Boilley d’avoir fait l’effort d’être venu malgré ses concours du lundi, merci à mes remplaçants d’avoir fait la touche à tour de rôle

Tu pourrais aussi aimer…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.